• Aujourd'hui, j'étais l'invité de la rédaction sur RCF Aube Haute-Marne quant à ma situation actuelle.

    Forcément, j'ai rapidement parlé du "Camino".

     

     

     


    2 commentaires
  • Adoration des mages, Rubens, 1618

     

    En ce jour de l’Épiphanie, fête des chrétiens qui font mémoire de la visite des rois-mages à la crèche de Bethléem, où se trouvait l'enfant Jésus qui venait de naître, je ne peux m'empêcher de penser aux jacquets, qui chaque année, cheminent sur les voies de Compostelle.

     

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Qu'est-ce qu'un vrai pèlerin?

     

    "Le vrai pèlerin, c'est moi!"

    Le "vrai pèlerin" de mon propre pèlerinage, c'est forcément moi...

     

    Le temps du pèlerinage est un temps d'introspection, de dépouillement, de libération, de (re)connaissance de nous-même, de découverte, d'ouverture.

    Il apporte paix, sérénité, douceur, joie profonde, vérité et bienveillance.

     

    Lire la suite...

    Pin It

    4 commentaires
  • Le chemin, ou l'ouverture du coeur...

    La marche, cet art du déplacement à temps humain, est une porte ouverte vers la réflexion, la découverte des grandes valeurs de l'Homme, la rencontre avec soi-même et l'observation du monde. Vous trouverez ci-dessous un exemple de conversation intérieure du pèlerin, extrait du récit jacquaire Au Détour du Chemin...

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • L'appel du chemin...Les marcheurs au long-court de Compostelle ont souvent du mal à vous expliquer d'où leur vient cette idée de partir un jour pour faire plus qu'une simple randonnée, plus qu'un périple à pied, plus qu'un itinéraire européen... Ils ne savent pas pourquoi cela devient une obstination qui se glisse en leur tête, en leur corps, en leur esprit. Idée fixe qu'ils n'arrivent à chasser de leurs pensées au point de commencer à lire des livres sur le sujet, fureter des informations sur internet, tracer des itinéraires dans leur imagination et surtout, au point d'en assommer leurs proches d'histoires du chemin. Tel un aimant, Compostelle les attire de plus en plus à lui, jusqu'à ce qu'ils craquent, prennent leur sac, leurs chaussures, leurs bâtons et qu'ils partent fouler ce chemin qu'ils appelleront  rapidement: Le Chemin. Personnifiant cet itinéraire pèlerin, une relation toute particulière va s'instaurer entre eux et le chemin. Intimité de corps, de sens, de pensée, de spiritualité... Ces pèlerins vous diront alors qu'ils ont reçu un appel du chemin.

    De mon côté, il y a une semaine, c'est un tout autre appel que j'ai reçu, un appel (...)

    Lire la suite...

    Pin It

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires