• Temps du pèlerin, temps de Dieu La marche, le pèlerinage fait l'éloge de la lenteur, pour reprendre le titre du livre de David Le Breton: Marcher. Éloge des chemins et de la lenteur. Même si le temps continue de passer au même rythme, sa perception par les hommes peut différer. Ainsi, pour le pèlerin, la valeur du temps est toute différente. Le pèlerin devient maître du temps. Vivant à temps humain par la marche, le pèlerin avance au rythme de ses pas. Le pèlerin découvre toute son humanité, il se découvre pleinement homme parce qu'il vit à temps humain. Maître du temps, il a le temps, il prend le temps, il est le temps.

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire
  • Prière que tout pèlerin aurait pu écrire à son retour de St Jacques-de-Compostelle...

    Ralentis mes pas...

     

    Ralentis mes pas, Seigneur.

    Calme les battements de mon cœur
    en tranquillisant mon esprit.

    Freine ma marche par la vision de l'infini du temps.

    Accorde-moi,
    dans la confusion de la journée,
    le calme des collines éternelles.

    Brise la tension de mes nerfs
    avec la musique apaisante des rivières,
    qui chante dans mon souvenir.

    Apprends-moi l'art de prendre des vacances-minutes
    pour admirer une fleur,
    bavarder avec un vieil ami,
    ou en faire un nouveau...

    Rappelle-moi chaque jour
    que la course n'est pas toujours au plus pressé,
    et que vivre mieux n'est pas vivre plus vite.

    Amen !

    Prière du Père Charles Delhez

    Pin It

    2 commentaires
  •  

    Petite interview de présentation de l'Accueil Francophone des Pèlerins, à Saint-Jacques-de-Compostelle, qui devrait passer sur les ondes de RCF Orléans d'ici quelques semaines/mois.

    Si vous souhaitez plus d'informations au sujet de cet Accueil des pèlerins à Santiago,
    vous pouvez visiter le site internet Webcompostella

    Accueil Francophone à Santiago

    Pin It

    votre commentaire
  • Aujourd'hui, j'étais l'invité de la rédaction sur RCF Aube Haute-Marne quant à ma situation actuelle.

    Forcément, j'ai rapidement parlé du "Camino".

     

     

     


    2 commentaires
  • Adoration des mages, Rubens, 1618

     

    En ce jour de l’Épiphanie, fête des chrétiens qui font mémoire de la visite des rois-mages à la crèche de Bethléem, où se trouvait l'enfant Jésus qui venait de naître, je ne peux m'empêcher de penser aux jacquets, qui chaque année, cheminent sur les voies de Compostelle.

     

     

    Lire la suite...

    Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires