• Tylor... and Co

     

    Après deux jours à patauger dans le sable ou à taper mes pieds sur le bitume des grands chemins vélos, de 8 km, sans courbes... j'avais le moral dans les chaussettes, résultat, des ampoules... Surtout que les gens étaient très peu aimables du fait qu'il n'y a que du tourisme de personnes âgées très riches, de nudistes, ou de surfer RMIstes.

     

     

    Dans le tr... du c... du monde: Montalivet (prononcé par un américain, c'est encore plus flagrant), je me suis retrouvé à partager ma chambre et mon diner avec un newyorkais de 34 ans. Sac au dos (tout petit), chapeau de paille et tongs. Photographe professionnel, il a décidé de partir vivre plusieurs mois au Maroc avec les berbères, pour faire un reportage avec son ami fidèle, un Leica M5, et une trentaine de pellicules noir-et-blanc.

     

     

    En ayant marre de la vie speed de New York, il est parti quatre mois avant, a débarqué à Berlin le 12 avril, a voyagé en stop dans beaucoup de coins pour arriver le 22 mai à Montalivet. En plus de tout ça il ne parlait pas un mot de français et les personnes tenant le centre de vacances où nous logions ne parlaient pas un mot d'anglais. Heureusement que je suis un pro en anglais...

     

     

    Le lendemain Tylor devait repartir sur Bordeaux, mais appréciant ma compagnie, il a décidé de marcher  avec moi, puis de partager ma chambre d'hôtel, car il n'y avait rien d'autre, à Hourtin-plage. Nous avons passé trois heures sur la plage à contempler le soleil qui se couchait tranquillement. Le lendemain nous nous sommes levés à 5h30 pour être sur la plage à 6h00 et voir les lumières du levé de soleil sur l'océan.

     

     

     

     Clins d'oeil
    Clins d'oeil   Clins d'oeil

     No Comment

     

     

    Nous nous sommes dit au revoir avec beaucoup d’émotions à Carcans-plage, puis j'ai pris la direction de Lacanau-Océan.

     

    Clins d'oeil

     

    Merci Tylor pour cette rencontre...

     

    Je n'avais pas fait 30 mètres que...

     

    Face à une carte sur un panneau...

     

    - Vous ne prendriez pas le GR8 par hasard? Pour Lacanau? Car on est un peu perdu...

     

     

    Ainsi j'ai fait mes dix derniers kilomètres de la journée avec 4 jeunes bordelais qui se faisaient une petite balade du dimanche.

     

    Arrivés à Lacanau, ils m’ont très gentiment offert un demi sur le front de mer, puis nous avons piqueniqué sur la plage avant qu'ils ne repartent chez eux.

    Clins d'oeil

    Avec Laurent vers Lacanau

     

    Hub


     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Mai 2011 à 11:18

    Très bien tes photos, on voit le décor (tu auras eu ta meseta ^^), la tête des gens, et... tes grands pieds ! (à moins que ce ne soit la perspective^^)   

    Petite précision : on dit plutôt naturistes, sauf quand il s'agit de nudistes ^^ ce qui semble avoir été le cas aussi ^^ Donc tout est OK.

    De loin on voit bien le côté initiatique de ton chemin... pas dans le sens initiation, dans le sens épreuves à franchir et rencontres salutaires...  

    Bonne continuation Hubert !

    JF

    2
    Jean-Baptiste B
    Vendredi 3 Juin 2011 à 09:16

    Sur la photo : sable, dune, américain, pieds premier plan... on ne distingue pas les ampoules ! :-)


    Bises,

    3
    cheminmadrid Profil de cheminmadrid
    Dimanche 5 Juin 2011 à 17:37

    hehe, parce aue les ampoules etaient au talon. heureusement aue je les ai eu en france, car le chemin espagnole de la cote est tellement dur que je n'ose l'imaginer avec des ampoules... c'est de la montagne, des descentes, des montes, des descentes... tout le temps sur un petit sentier defonce par les ruisseaux de montagnes aui nous ont precedes...

     

    mais le panorama et les paysages sont tellement beaux que ca vaut toutes les pires difficultes.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :