• Connect'out

     Depuis son entrée sur le camino primitivo, à Oviedo, Hubert rencontre plus de vaches que de connexions internet. Aussi m'a-t-il demandé de vous donner quelques nouvelles à sa place.

    Clins d'oeil

     

     Comme vous le savez, son arrivée à Oviedo s'est déroulée dans la douleur, l'estomac creux, ne pouvant rien avaler. Après deux jours de "retape" dans la capitale des Asturies, entre appétit retrouvé, rencontres insolites et abandon spirituel et confiant dans la cathédrale, il était d'attaque pour affronter la cordillera cantabrica. D'ailleurs, aujourd'hui, il a dû passer le sommet du camino primitivo, le "puerto del Palo", à 1146 mètres d'altitude.

    Borres, Là où Hubert a dormi hier soir...

    Clins d'oeilLes rencontres ont également évolué ces derniers jours. Après la solitude du chemin en France (ensoleillée par les rencontres avec ceux qui l'accueillirent le soir) ; après l'enthousiasme de pouvoir partager avec d'autres pélerins la poussière du chemin et le sable de la côte lors de son entrée sur le Chemin du Nord ; Hubert fait maintenant l'expérience de l'intimité. Pas plus de deux ou trois pèlerins le soir au gîte... Que des êtres humains, égaux, en gratuité... De l'intime avant de retrouver le "Camino francès" et de pouvoir exploser de joie, d'ici une semaine, en arrivant au "Monte del gozo"...

    Vers Pola de Allende

    Promis, dès qu'Hubert trouve une "connect'in", ce sont ses mots que vous lirez, et non les miens.

    Un buen camino à chacun et un grand merci pour vos commentaires, qui je le sais, lui sont très précieux...

    Vincent, le grand frère

     

     

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Céline B
    Jeudi 23 Juin 2011 à 21:04

    Souagés d'avoir ces news , merci Vincent, cela faisait long depuis ses dernières nouvelles plutôt "ralenties"...

    Bonne continuation Hub, on t'embrasse

    Céline*

    2
    Jeudi 23 Juin 2011 à 22:21

    Merci pour ces bonnes nouvelles

    J F F

    3
    Claire-Emmanuelle
    Jeudi 23 Juin 2011 à 23:22

    Je continue à suivre vos pérégrinations avec joie, c'est toujours chouette de savoir où vous en êtes  dans votre avancée !


    Bon courage pour la suite, un pas, puis un pas, puis un pas... Soyez béni !


    Claire-Emmanuelle

    4
    Samedi 25 Juin 2011 à 01:53

    salut

    merci pour les bonnes nouvelles .C’est vrai que cela nous donne envie de connaître cette partie du monde….

    Bravo !

    5
    Samedi 25 Juin 2011 à 13:36

    Tu vas y arriver dans quelques jours : http://www.aillet.com/marchemaritime/archives/1558

    Quand tu vas quitter le Primitivo pour faire la jonction avec le Camino Frances, l'isolement du Primitivo va te fair un vrai choc au point que tu regretteras presque cet isolement tant ton impression sera de faire jonction avec une autoroute de pèlerins.

    A Monte de Gozo, tu vas arriver dans une auberge qui a la capacité d'accueil d'un vrai campus universitaire. Là, le conseil est de s'y arrêter, de faire escale, pour finir les derniers kilomètres au matin avant d'arriver à Santiago. C'est selon. Chacun choisi son rythme mais c'est sans aucun doute vrai qu'il est mieux d'arriver à Santiago au matin plutôt qu'au soir car tous tes sens seront en éveil et cela s'inscrit mieux en ressentis et en sensations.

    Buen Camino Hubert.

    PS : N'oublie pas... d'aller dîner au Gato Negro lorsque tu seras à Santiago. Là, tu y auras des verres en porcelaine pour déguster le vin blanc à la pression. Une récompence après ce long chemin que tu viens de faire.

    C'est le chemin des étoiles alors commence à bien ouvrir tes yeux.

    Bien à toi.

    JFA

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :