• Rencontres, cadeaux et dédicaces de Noël

    Séances de dédicaces de NoëlLes samedis qui ont précédé et suivi Noël m'ont donné rendez-vous à la Librairie Chemin de Vie de Troyes, pour deux séances de dédicaces.

    L'occasion pour moi de continuer de laisser agir le hasard des rencontres, comme sur les chemins de Compostelle, et de pouvoir vivre de très beaux échanges:

     

          Il est 9h45, je franchis le seuil de la librairie au son (...)

    du détecteur de présence. Les voix des Anges dans nos campagnes remplissent déjà les lieux de leurs douces teintes enfantines. La chaleur de la pièce, le parfum du papier, les couleurs des couvertures de livres... nous sommes à la veille de Noël.

    Je prends place derrière la vitre qui m'offre une belle vue sur la Basilique St-Urbain et sors mon crayon. Petit à petit les gens arrivent pour y trouver leurs derniers cadeaux. Que de personnes vont pouvoir s'émerveiller grâce aux photos de très beaux ouvrages, d'enfants qui vont partir à l'aventure avec les récits des "signe de piste", d'adultes qui vont être touchés par de jolis témoignages. Cela me rappelle combien les livres sont importants et combien ils sont riches par les sentiments, les réflexions, les images qu'ils nous offrent. "Bonjour!" Un grand sourire sur le visage d'un homme d'une quarantaine d'années me sort de mes rêves. "Je passais par "hasard" en rentrant du boulot, car je travaille de nuit, et j'ai vu que vous aviez écrit un livre sur votre pèlerinage à pied. Je vais vous en prendre un car ça m'intéresse vraiment. Avec ma femme, on aimerait bien prendre un temps sabbatique pour vivre quelque chose comme ça. On a sept enfants..." Et nous voilà parti pour discuter pendant plus d'une demie-heure, atour d'un croissant et d'un café.

    Un peu plus tard, une femme vient m'apporter son exemplaire qu'elle avait déjà acheté Séances de dédicaces de Noëldepuis quelques temps. Elle me précise: "Je n'ai pas encore pris le temps de me plonger dedans, mais je compte le commencer bientôt". Le samedi suivant, elle revient à la librairie toute heureuse de me revoir: "Ça y est! Je marche avec vous. C'est merveilleux! Je viens de quitter les sœurs de Royan. J'aime beaucoup, je me retrouve dans vos réflexions et vos questions. Merci de nous offrir toute cette belle expérience." Et dans ma tête de me dire: "Rien que pour la joie de cette dame, ça valait le coup d'écrire le récit de mon chemin."


    A un autre moment une dame est arrivée en disant avec un grand sourire: "Non, je ne l'achèterais pas. Non! Non! Non... Il faut toujours qu'il ( le chemin de Compostelle) s'impose à moi, qu'il vienne m'embêter. Depuis quelques temps je fais de nombreuses rencontres et tombe souvent "par hasard" sur des livres qui y ont trait. C'est comme si le chemin de Compostelle m'appelait. Mais j'ai des tas de soucis de santé, 5 maladies, etc. Vous comprenez? Ce n'est pas possible..." Alors je lui ai cité Jacques Salomé "Le possible est un tout petit pas après l'impossible", il suffit d'oser... A chaque problème il y a une solution. Il faudra peut être plus de précautions et de préparation à avoir, mais je suis sûr que cette dame peut arriver aux pieds de l'Apôtre, à pied.

     

    Tout cela donne envie de repartir pour de nouvelles aventures...
    Ultreïa et heureuses fêtes de fin d'année à tous!

    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :