• Les traces...

     

     

    Les traces...

     

           3 Mai 2011: bâton en main, sac au dos, coquille autour du cou et me voilà parti pour une aventure qui continue, encore aujourd'hui, de me faire cheminer. Le 5 mai, alors que je souffrais sur les bords du canal de Nantes à Brest, avec mon sac de 19 kilos; j'étais à 10 000 lieues de penser que ce chemin me mènerait si loin, que les traces de mes chaussures dans le sable de Soulac me nourriraient si longtemps et seraient ainsi partagées.

              Blog qui continue d'être visité par de nombreuses personnes, témoignages auprès de jeunes, écriture d'un livre, rencontre de nombreux amoureux du chemins, pèlerins, auteurs... personnes merveilleuses. Que de traces, que de richesses, que d'étoiles qui prolongent cette fabuleuse aventure jacquaire.

     

    Les traces des pas que nous dessinons dans la poussière des chemins donnent sens à notre action.

     

     

             je ne sais pas où mon chemin jacquaire me menera mais je continue d'avancer confiant, étape après étape. Aujourd'hui, le récit de la magie des rencontres vécues durant mes trois mois de marche est en correction, dans les mains de personnes pouvant dire s'il est lisible et riche. Pour la suite... nous verrons ce que la prochaine étape offrira comme rencontres.

     

             Le chemin nous offre une philosophie et un regard sur la vie qui nous montre que nous pouvons avoir confiance en elle. La vie est merveilleuse malgré ce que les médias nous disent et elle vaut le coup d'être vécue, parcourue, cheminée... sourire aux lèvres et dans le coeur.

     

    Amitiés jacquaires
    Hub

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Décembre 2012 à 23:13

    Bonjour Hubert,

    Cela faisait bien longtemps que je n'étais pas revenu visiter ton blog. Non pas que je l'avais oublié, mais j'étais occupé par ailleur... Je constate à merveille que l'esprit du chemin ne t'a pas quitté (en fait, il ne te quittera plus jamais ! ça, c'est ce que l'on découvre après, une fois que l'on n'est pas revenu d'y être allé). Tu n'es pas au bout de tes surprises...

    Je reviens vers toi car il y a quelque mois de cela, alors que tu me questionnais sur les suites des sables, etc., etc, je te faisais part d'un projet qui était en cours, encore entrain de germer. Il faut du temps au temps et en laisser pour que les choses arrivent et se fassent, ce que la marche nous apprend à vivre quotidiennement. Depuis, ce projet a germé. J'envisageais une église... pour y mettre et y présenter les sables...

    Voici le chemin que ce projet a pris : http://www.aillet.com/info.htm

    Je t'en souhaite une agréable découverte.

    Bien à toi, au plaisir de te lire.

    Amitié

    JFA

    2
    cheminmadrid Profil de cheminmadrid
    Mercredi 12 Décembre 2012 à 10:56

    Quel plaisir d'avoir de tes nouvelles Jean François. Merci d'être passé par ici pour en donner.

    Après l'église tu passes au chateau... La logique aurait voulu que tu passes à la cathédrale...

    Cest un beau projet qui, je l'espère, trouvera un partenaire pour lui permettre de voir le jour. Ton tampon jacquaire est très sympa.
    Tu as dejà des pistes de lieux qui pourraient correspondre à ce que tu cherches ou tu lances la proposition dans "toutes les directions"?

    En tout cas, si tu trouves un bâti et que tu as besoin d'un coup de main pour installer, bricoler, mettre en place... si je suis dispo ce sera avec joie. De même si tu as besoin d'hospitaliers...

    A bientôt pour de belles nouvelles, je l'espère.

    Je constate avec joie que les traces du chemin sont bien inscrites dans ton esprit, ton coeur et ta vie.

    Amitiés.
    Hub

    3
    une certaine Anne
    Dimanche 16 Décembre 2012 à 19:22

    Bonsoir Hubert,

    Une visite ce soir, parce que, oui, les traces du chemin sont indélibiles comme les amitiés qu' il fait naître.

    Contente, aussi, que tu nourrisses toujours ton blog.

    Le lien du blog de ton ami que tu indiques est foisonnant d' informations.

    "Buen camino"  pour vos projets à tous deux.

    Bonsoir, jeune Hubert et bises.

    Anne

     

     

    4
    cheminmadrid Profil de cheminmadrid
    Lundi 17 Décembre 2012 à 10:46

    Merci beaucoup Anne pour ton passage parmis nous.

    Oui, les traces sont indélébiles, car détachées de toutes superficialité... c'est toute la beauté du chemin et ce qui lui donne sens. On ne s'en rend pas forcément compte sur le coup, mais telle une graine plantée en nous durant le chemin, on l'oublie au retour et petit à petit, elle s'ouvre pour laisser apparaitre une petite pouce qui, ensuite, donnera fleurs... puis des graines qui seront à leur tour déposées chez d'autres...

    Bises Anne.
    Au plaisir.

    Hub

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :