• les 4 points negatifs de mon chemin: Partie 2

     

     

    Partie II 

     

    le deuxième point négatif de mon chemin concerne une certaine famille d'animaux... les chiens. Les hommes les adorent. Je ne comprends pas pourquoi.

    Ce qui m'agace le plus ce sont les maitres qui n'assument pas le fait d'avoir des chiens et qui ne les dressent pas en conséquence. En France ou en Espagne c'est le même constat. La différence est qu'en Espagne les chiens sont souvent en liberté, ils sont encore moins dressés, plus gros, plus nombreux et plus sauvages.

    Par exemple: aujourd'hui je ne faisais pas le malin quand un troupeau de chèvres a traversé la route devant moi, accompagné d'environ six chiens. Ceux-ci, quand ils m'ont vu, ont tous accouru vers moi en m’aboyant dessus et en me demandant de rejoindre les rangs...
    alors j'ai essayé de leur faire un cours d'anatomie associé à la philosophie, pour leur faire comprendre la différence entre une chèvre et moi-même. Ceux-ci étant têtus comme des mules... ils ne voulaient voir la différence entre une barbe et une barbichette.

    les 4 points negatifs de mon chemin: Partie 2 
    Un mouton parmi les moutons sur le Norte

    une autre fois, Louis pourrait en témoigner, sur les derniers kilomètres du Camino Primitivo nous avons vu arriver un énorme chien accompagné de deux plus petits. Ceux-ci nous aboyaient forcément dessus... Voyant la queue du grand qui frétillait, je me suis dit qu'il était content de me voir. Alors j'ai tendu la main pour lui caresser la tête. Chose à ne pas faire avec un énorme chien... car celui-ci m'a pris pour un copain et a voulu m'embrasser... très rapidement j'ai du mettre les points sur les "i" et lui apprendre les bases de la politesse. On n'embrasse pas ainsi à une première entrevue...

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :