• Le camino primitivo...

     

     

    Un grand bonjour de Lugo,

    où je viens d'arriver. Il fait particulièrement chaud depuis trois jours. Nous sommes un groupe d'un peu plus de 20 personnes depuis quelques jours, à nous retrouver dans les albergues. Car sur le chemin primitif il y a peu d'albergues. De ce fait, tout le monde doit faire les mêmes étapes, depuis environ quatre jours.

    Avec Louis nous sommes considérés comme les "fous de français" car même si nous ne partons pas les premiers le matin, nous sommes les premiers arrivés en albergue. Quand les autres arrivent, généralement, nous avons pris notre douche, lavé notre linge, rempli notre estomac et commencé notre sieste. Nous sommes  aussi considérés comme fous car nous sommes sur le chemin depuis presque deux mois. Forcément, pour eux qui font seulement le camino Primitivo (2 semaines), cela parait énorme.

    Ensuite il y a la question culinaire. ils ont l'impression que nous mangeons tout le temps, car le soir, nous profitons d'avoir des cuisines dans l'albergue pour nous préparer de bons repas....

    Du fait de la chaleur, ces deux derniers jours, tout le monde a décidé de faire comme ces fous de français, partir tôt pour essayer d'arriver avant les grosses chaleurs. Alors nous devenons leur référence. Quand ils arrivent à l'albergue, leur première question est de savoir à quelle heure nous sommes arrivés, pour voir s'ils ont eu un bon rythme. Conclusion, aujourd'hui ils sont tous épuisés, pendant que ces fous de français paraissent frais comme des gardons et continuent de bien manger...

    Vive les français, vive la France.... ahahah...

    Clins d'oeil
    Louis en pleine ascension

     

    Comme vous avez pu le constater, je n'ai pas pu venir vous apporter quelques nouvelles sur le blog.

    Cela est du, d'une part, au fait qu'à Oviedo je n'ai pas trouvé d'accès internet dans le centre ville. Et par la suite, nous étions sur le camino Primitivo. Celui-ci porte bien son nom car il est le plus ancien, mais également parce qu'il est tellement paumé, qu'a part des albergues et des vaches, il n'y avait guère de loisirs tels que l'informatique.

    Comme vous devez le savoir, il n'ai jamais possible de tout avoir. Alors à défaut d'avoir des ordinateurs, nous avons eu de magnifiques paysages. Et je pense que tous les pèlerins qui ont eu la chance d'emprunter le Primitivo ne pourront me contredire. Ce chemin est vraiment superbe. Sur ce chemin j'ai eu les premières sensations de plaisir à marcher.

    Les photos qui suivent commencent a la Isla, dernière étape le long de la mer, avant Finistera. La isla est encore sur le camino del Norte, juste avant la séparation pour rejoindre Oviedo. Ces photos se terminent a O Cadavo, ou nous étions hier.

    Normalement si vous cliquez sur les photos vous pouvez les voir en grand format.

     

    Clins d'oeil
    Coucher de soleil a Ribadesella, étape avant la Isla

     

    Clins d'oeil
    Lever de soleil depuis l'albergue de la Isla

     

    Clins d'oeil
    leve de soleil plage de la Isla

     

    Clins d'oeil
    lever de soleil albergue de Barres

     

    Clins d'oeil
    chemin primitif, beauté et difficulté de l'hospitales

     

    Clins d'oeil
    Nuages sur les montagnes au matin

     

    Clins d'oeil             Clins d'oeil
    chemins en foret

     

    Bon, je n'ai pas encore fini ce que je voulais vous dire, alors je refais un autre article... hihihi

     

    à tout de suite. Hub

     

     

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Elodioh
    Lundi 27 Juin 2011 à 19:08

    Hello!!!

    J'espère que tu vas mieux!!en même temps quelle idée de manger de manger les nuages et les cailloux qui bordent la route^^

    Bon courage, je pense bien à toi et prie pour toi.

     

    Elodie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :